Bonnes perspectives pour les communications électroniques et la poste

Le secteur des communications électroniques et de la poste a de très beaux jours devant lui. C’est du moins ce qu’on peut retenir de l’intervention du Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) Hervé Coovi GUEDEGBE au cours de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an le vendredi 09 janvier 2015, à Bénin Marina Hôtel. Devant tout le personnel, les Conseillers, opérateurs de téléphonie fixe et mobile, les opérateurs postaux, les fournisseurs d’accès internet (FAI) et les représentants des associations des consommateurs partenaires (ACP), le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN, a dressé le bilan des activités réalisées en 2014 par l’institution avant d’annoncer les perspectives pour l’année 2015.

« A titre illustratif, en moins de quatre mois après l’installation des organes de l’ARCEP-BENIN, nous avons réalisé d’importantes activités dont entre autres :

  • l’adoption d’un logo identifiant désormais notre institution ;
  • la création du site web de l’ARCEP-BENIN accessible au www.arcep.bj dont le lancement officiel se fera dans les prochains jours ;
  • l’organisation des services du Secrétariat Exécutif aux fins d’une plus grande efficacité et parlant de réorganisation, je voudrais me réjouir particulièrement de la création du Guichet Unique et d’une Direction de la Régulation Postale. » a souligné le Secrétaire Exécutif, faisant ainsi le bilan des activités de 2014.

Le Conseil de Régulation a adopté au cours de la même année, le plan stratégique 2015-2018 de l’ARCEP – BENIN appuyé sur la vision : « Faire de l’ARCEP – BENIN, une institution de régulation forte et de référence qui favorise le développement d’une économie numérique». A précisé Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE ; En outre, l’année 2014 a été pour l’ARCEP–BENIN, une année marquée par le renforcement de la coopération à travers notamment : la signature le 24 juin 2014 d’un accord-cadre de coopération entre l’ARCEP–BENIN et l’Autorité de Régulation des Télécommunications de la Turquie (ICTA) et la signature des accords-cadres de partenariat avec huit (08) Associations de Consommateurs Partenaires (ACP) le 28 Novembre 2014 à Azalai Hôtel de la Plage.

« Toujours dans le souci d’une amélioration de la qualité de service des communications électroniques et de la poste au Bénin, l’ARCEP–BENIN a conduit jusqu’à son terme la procédure de sélection de cinq (05) nouveaux fournisseurs d’accès Internet en 2014. Ces nouveaux entrants viendront accroître l’offre de service internet d’une part mais également augmenter le niveau de concurrence sur ce segment de marché très stratégique d’autre part.

Le changement institutionnel intervenu a renforcé la détermination de l’ARCEP–BENIN à faire assurer aux abonnés des services de communications électroniques et de la poste, des services de qualité à des coûts raisonnables. C’est dans ce sens qu’elle a effectué, des missions d’audit et de contrôle de la qualité de services et de la couverture du territoire par les réseaux ; des auditions d’opérateurs de téléphonie mobile et de fournisseur d’accès internet, pour cause de dysfonctionnement des réseaux ; des missions de contrôle des offres et de la tarification accomplies par une brigade créée à cet effet ; et, une mission d’audit des chiffres d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile au Bénin dont les résultats sont attendus pour le premier trimestre de l’année 2015. » a ajouté le Secrétaire Exécutif Hervé Coovi GUEDEGBE.

De l’autre côté, les perspectives pour l’année 2015 sont bonnes et augurent d’un lendemain plus radieux pour le secteur des communications électroniques et de la poste, rassure le Secrétaire Exécutif. Et pour illustrer son affirmation, il brandit les orientations stratégiques fixées et le plan de travail annuel 2015 de l’ARCEP-BENIN.

En effet, riche de 82 activités, ce plan permettra d’inscrire au titre des résultats de 2015 pour l’ARCEP-BENIN les réalisations ci après :

  • l’audit de la couverture et de la qualité de services des réseaux mobiles ;
  • la mise en place d’un modèle d’analyse et de contrôle des tarifs des offres promotionnelles ;
  • la mise en conformité des conventions et cahiers des charges des opérateurs et prestataires des services des communications électroniques et de la poste ;
  • la mise en place d’une stratégie de régularisation des acteurs informels du secteur postal ;
  • la réalisation d’une étude diagnostique du marché postal ; et
  • la réalisation d’une étude sur l’adressage et les codes postaux.

« Pour bâtir une organisation dynamique et réactive, le Conseil de Régulation a décidé d’inscrire l’ARCEP–BENIN dans un processus de démarche qualité » a confié Hervé Coovi GUEDEGBE.

Au pupitre, le Président de l’ARCEP-BENIn, Marcellin ILOUGBADE a félicité le Secrétaire Exécutif et l’ensemble du personnel de l’institution pour les résultats obtenus en 2014. En suite, il les a exhortés à œuvrer davantage pour une régulation plus efficiente du secteur et de façon générale de l’efficacité du travail car, poursuit le président, de nombreux défis continuent de se dresser quotidiennement devant eux, du fait de la vitesse de l’innovation technologique et de l’environnement toujours changeant de ce secteur.v