Après l’audition publique de SPACETEL Bénin et de OTI vendredi 21 Novembre 2014 pour des dysfonctionnements constatés et dénoncés sur leurs dispositifs, l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP) a échangé avec les Opérateurs de Téléphonie Mobile exerçant en République du Bénin, ce Mardi 25 Novembre 2014 à Azalai Hôtel.

Cette rencontre entre dans le cadre des échanges périodiques souhaités par l’autorité pour écouter et recueillir les difficultés que rencontrent ces opérateurs pour ensuite leur trouver les solutions adéquates aux fins de combler les attentes des consommateurs. A l’occasion, c’est le président ARCEP Marcelin ILOUGBADE qui a planté le décor. Il a été suivi par le secrétaire Exécutif (SE) Hervé Coovi GUEDEGBE qui dans un exposé très succin a présenté l’Autorité et lancé les débats qui ont été au-delà de l’écoute et du recensement des difficultés. Le Président, le secrétaire Exécutif et les conseillers de l’ARCEP ont, après avoir laissé les opérateurs s’exprimer, prodigué de sages conseils à leurs hôtes notamment pour l’amélioration de la qualité de leur service, pour le règlement des facture liées aux interconnections et surtout le respect de leur convention.

La séance de ce mardi est la première d’une série de 3 par an telle que décidée par l’autorité à la suite de la tournée effectuée par le président de l’ARCEP au lendemain de sa prise de fonction, dans les locaux de ces opérateurs GSM. Libercom, Moov Bénin, MTN Bénin, Glo Mobile Bénin, et Bénin Télécom SA étaient les présents à la rencontre.