Plus de 600 participants sensibilisées et envoyés informer d’autres consommateurs individuels

 

Du 14 septembre au 14 octobre 2017, les Associations des Consommateurs Partenaires (ACP) avec l’appui technique de l’ARCEP-BENIN ont parcouru tous les départements du Bénin pour sensibiliser les populations sur les offres et stratégies commerciales des opérateurs de téléphonie mobile. Une campagne qui a permis à l’ARCEP-BENIN et ces associations de renforcer la capacité des consommateurs à choisir les produits et services des communications électroniques adaptés à leurs besoins.

 

Après Bohicon dans le Zou, Lokossa dans le Mono Couffo, Porto Novo dans l’Ouémé-Plateau, Parakou dans la Borgou, Natitingou dans l’Atacora-Donga et  Dassa-Zoumé dans les Collines , la troisième édition de la campagne de sensibilisation des consommateurs conduite par les Associations des Consommateurs Partenaires (ACP) a pris fin samedi 14 octobre 2017 dans l’Atlantique-Littoral et plus précisément à la Bourse du Travail à Cotonou.   L’édition 2017 des activités de sensibilisation des ACP avait été lancée le lundi 24 juillet 2017 à Azalaï Hôtel de la Plage, par un atelier de renforcement des capacités des responsables des différentes Associations en prélude à leur descente sur le terrain. Les responsables des associations de défense des consommateurs avaient été formés sur le thème retenu cette année à savoir : « campagne de sensibilisation sur les offres et les stratégies commerciales des opérateurs de téléphonie mobile ». Selon le Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation, Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE à l’ouverture dudit atelier, la majorité des projets d’intérêts communs mis en œuvre depuis trois ans par l’ARCEP-BENIN en partenariat avec les ACP sont des projets relatifs à la cause du consommateur, mais la particularité et l’innovation de l’exercice 2017, c’est de ne plus s’engager dans des démarches sectaires mais plutôt d’utiliser la même thématique qui tienne compte des enjeux de l’heure en  apportant des solutions aux préoccupations des consommateurs.

Ainsi, durant toute la campagne, toutes les Associations de Consommateurs, chacune dans son département d’intervention, ont abordé un seul et même thématique : les offres et les stratégies commerciales des opérateurs de téléphonie mobile.

La campagne qui s’est déroulée à travers des ateliers de sensibilisation a connu la participation des représentants des opérateurs de téléphonie mobile à savoir Moov Bénin, MTN Bénin et Glo Mobile Bénin, qui ont présenté leurs offres et répondu aux différentes préoccupations des participants. Avec l’appui de l’Autorité de Régulation, les Associations de Consommateurs notamment ACTIC, ASCAV-BENIN, AUR-BENIN, ASPDDH, BSSC et LDCB ont sensibilisé plus de 600 personnes représentants des Organisations Non Gouvernementale (ONG), des Groupements de Femmes, des Associations Communautaires qui, à leur tour iront sensibiliser leurs bases respectives en vue de leur permettre de faire des choix conséquents des produits et services de communications électroniques, selon leurs besoins et leurs profils.

« L’un des grands enjeux de la régulation du secteur des communications électroniques est sous-tendu par une philosophie de facilitation du fonctionnement des marchés. Cela consiste non seulement à faire en sorte que les consommateurs aient la capacité et la confiance de s’engager sur ces marchés mais aussi à réduire autant que possible les atteintes aux intérêts des consommateurs  résultant du manque d’informations de ces derniers ou d’informations trompeuses, ou de pratiques de ventes abusives ou encore de la rationalité limitée de la prise de décision de ces consommateurs ». A indiqué Madame Saraï AGBODJA représentant le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN à l’atelier de sensibilisation organisé par ASCAV-BENIN à Dassa-Zoumé le mardi 10 octobre 2017. « Cette campagne n’est pas pour insulter les opérateurs mais pour plutôt aider les consommateurs à choisir le service le mieux adapté à leur besoin » a dit le Secrétaire Exécutif samedi dernier à la Bourse du Travail à Cotonou. « Continuer de mal choisir tous les jours et espérer que l’Autorité de Régulation sanctionne chaque fois les opérateurs n’est pas la seule solution, mais aussi sensibiliser pour un meilleur choix des services pour réduire les plaintes des consommateurs », a-t-il ajouté. Le 10 octobre à Dassa-Zoumé, le Conseiller Léopold ADJAKPA a précisé que l’objectif de l’ARCEP-BENIN en organisant cette campagne est d’avoir des consommateurs avertis, objectifs, responsables et actifs.

A chaque étape, les participants repartent outillés pour non seulement opérer des choix objectifs dans l’utilisation des communications électroniques mais aussi pour informer et éduquer d’autres consommateurs pour une meilleure compréhension des produits et services que proposent les opérateurs aux populations.